Libre


Cette semaine passée, pendant les vacances de Toussaint, nous avons fait en famille un road trip en Angleterre. C'était absolument charmant , rempli de beaux partages en famille.

Nous avons du passer "une frontière". Passage de la France à l'Angleterre.

J'ai toujours, depuis toute petite eu beaucoup mal avec les frontières. Et c'est pas faute d'avoir voyagé, en suivant mes parents dans toutes ces vies que nous avons eu.

J'étais toujours assez angoissée au moment des passages des douanes. Je vois que même encore aujourd'hui, ça ne passe pas. Et qu'à chaque fois que je passe des frontières, ou des douanes, cela me tord le ventre.

Je ressens en moi tellement fort que cette terre, dans son entièreté appartient à tout le monde. Cela prend tout mon être.

Les frontières nous séparent.

Et elles n'ont pas toujours existé. Je sais que certain pourront me donner, ce qu'ils pensent être de bonnes raisons.

Mais lorsque mon corps vibre comme cela, je sais qu'il a raison.

Les frontières nous séparent. Elles nous divisent. Il y a un seul peuple. Si j'en rejète certain, c'est toute l'humanité que je rejette avec, c'est le vivant dans son entièreté. Moi y compris.

Osons prendre soin de chacun, quelque soit sa nation, sa culture, sa couleur, sa langue, son histoire. Osons nous ouvrir, ne plus nous séparer, ne plus rejeter. Abolissons nos peurs.

De tout coeur.

Juliane

*Vous pouvez, si vous le souhaitez, copier et diffuser ce texte. Pour cela merci d'indiquer l'auteur, Juliane Ménier, et l'adresse du site en référence www.julianemenier.net.

Merci à vous. Ensemble éveillons les consciences pour un monde plus harmonieux.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Retrouvons-nous
  • Facebook Basic Square